Halving de Bitcoin : tout comprendre à l’événement de l’année

Le halving du protocole Bitcoin est un événement rare, qui se produit une fois tous les quatre ans. Ce terme anglophone signifie littéralement “réduire de moitié” ou “diviser par deux”. Sur Bitcoin, cette réduction concerne la récompense de bloc, attribuée aux mineurs du réseau.

Ce mécanisme est fondamental, car il détermine l’offre de bitcoins en circulation. Nous étudierons dans cet article les détails du halving, programmé au sein du protocole lui-même. Comme nous allons le voir, il assure deux propriétés donnant de la valeur aux bitcoins : leur rareté et leur prévisibilité.

Les récompenses de blocs sur le réseau Bitcoin

Pour comprendre le mécanisme du halving sur Bitcoin, il faut tout d’abord rappeler quelques bases quant à la production des blocs du réseau.

Ce sont les mineurs qui se chargent de regrouper les transactions des utilisateurs en blocs. On peut voir ces blocs comme des fichiers, dont la structure et les données doivent respecter un certain formalisme. Le mécanisme du minage de bitcoin (la preuve de travail) requiert que l’en-tête de chaque bloc contienne une solution à un problème mathématique donné, l’épreuve de travail.

Lorsqu’un mineur produit un bloc, et que ce dernier est validé par l’ensemble du réseau, il est alors relié à la blockchain. En échange de son travail (ses calculs) le mineur reçoit une récompense. Elle est composée de deux ensembles :

  • La totalité des frais payés par les utilisateurs du réseau, afférents aux transactions incluses dans le bloc ;
  • La récompense de bloc, aussi appelée block reward.

Cette récompense de bloc correspond à un nombre précis de bitcoins. Elle est transférée directement à l’adresse du mineur : on parle de coinbase transaction.

Les récompenses de bloc sont l’unique moyen de créer des bitcoins. La quantité totale de bitcoins en existence correspond donc à la totalité des bitcoins produits par les mineurs du réseau depuis sa création.

Bitcoin minage

>> Acheter des cryptomonnaies tout en économisant 10 % de frais ? C'est sur Binance aujourd'hui à 13 heures <<
<strong>Inscrivez-vous sur Binance</strong>
Inscrivez-vous sur Binance

L’émission monétaire de Bitcoin et le halving

La quantité de bitcoins pouvant être émis sur le réseau est plafonnée. Elle fut fixée de façon arbitraire par Satoshi Nakamoto à 21 millions de BTC. Cette finitude est l’une des caractéristiques principales du protocole Bitcoin. En effet, cela en fait un actif numérique rare. On parle ainsi souvent d’or numérique, et nous allons voir que cette analogie a du sens.

La production monétaire du réseau est donc conditionnée par les halvings de Bitcoin. À chaque halving, la récompense des mineurs est réduite de moitié, donc la production de nouveaux bitcoins durant un intervalle de temps donné également.

Avant le tout premier halving du réseau Bitcoin, la récompense de bloc définie par le protocole était de 50 BTC par bloc. Cette valeur arbitraire est un bon point de départ pour comprendre l’évolution de l’émission monétaire des BTC au cours du temps.

Le halving de Bitcoin et l’inflation

La fonction de production des bitcoins est dite désinflationniste :

  • Au lancement du réseau, 50 BTC apparaissent par bloc et l’inflation est maximale ;
  • À chaque halving, elle est réduite ;
  • Au bout d’un nombre suffisant de halvings, l’inflation devient négligeable et tend vers 0.

Il nous manque un autre paramètre pour déterminer et représenter graphiquement la fonction de production des bitcoins. Il s’agit de la fréquence des halvings. En introduction de l’article, nous mentionnions que le halving se produit tous les quatre ans. Ce n’est pas tout à fait précis : le halving de Bitcoin se produit tous les 210 000 blocs.

Cela correspond environ à 4 années, un bloc étant produit toutes les 10 minutes en moyenne. Cependant, ce délai de production des blocs est une moyenne, atteinte grâce à l’ajustement de la difficulté de minage du réseau. Il est donc impossible de déterminer la date et l’heure précises d’un halving. Sur Bitcoin, on parle en blocs !

La fonction de production du réseau Bitcoin

Connaissant ces paramètres, on peut alors déterminer combien de bitcoins sont minés à la fin de chaque période de 4 ans suivant un halving. Cette quantité correspond à la formule suivante :

Bitcoin - Fonction de production des BTC et halving

On ne sait pas exactement pourquoi Satoshi Nakamoto a choisi ces paramètres. Ce dernier ne s’est jamais justifié au sujet du maximum de 21 millions d’unités. Certains pensent que c’est parce que le nombre total de satoshis minés sera proche de la capacité maximale d’un nombre à virgule flottante de 64 bits.

Quoiqu’il en soit, avec une telle fonction de production, nous pouvons être certains que :

  • Les bitcoins deviennent de plus en plus rares ;
  • Le halving réduit de moitié la récompense des mineurs ;
  • Au bout d’un certain temps, la quasi-totalité des bitcoins seront minés.

Graphiquement, la courbe d’émission des bitcoins, et celle du taux d’inflation monétaire ressemblent à ceci :

Bitcoin - Distribution des BTC et inflation
Provision des bitcoins en circulation et estimation du taux d’inflation sur le réseau – Source : Coin Central

Comme on peut le voir, la quantité de bitcoins émise (courbe bleue) s’approche progressivement de 21 millions tandis que l’inflation diminue. Au bout d’un certain temps, les récompenses de bloc deviendront négligeables, comparativement aux frais de transaction, qui deviendront la source de revenu principale des mineurs.

Ce modèle d’émission confère deux caractéristiques essentielle aux bitcoins : ils sont rares et leur production est prévisible.

Les halvings de Bitcoin et l’or

Satoshi Nakamoto a conçu le protocole Bitcoin pour imiter l’extraction d’un métal précieux, comme l’or. Ce dernier n’est disponible qu’en quantité limitée sur Terre, et son extraction devient de plus en plus difficile avec le temps. De la même façon, la difficulté du réseau Bitcoin augmente avec le nombre de mineurs en concurrence. Le halving intervenant tous les 4 ans raréfie peu à peu la quantité de bitcoins qu’il est possible de miner, jusqu’à tendre vers zéro.

  • Au départ, l’or était disponible à la surface de la Terre, et il n’y avait qu’à se baisser pour extraire facilement des pépites des nombreux gisements. De la même façon, aux débuts de Bitcoin, un simple ordinateur suffisait pour miner une importante quantité de BTC.
  • Au fur et à mesure du temps, trouver des gisements devenait difficile. Il fallut commencer à miner sous la surface du globe, et employer du matériel plus performant. On peut faire le parallèle avec Bitcoin, dont la difficulté augmenta jusqu’à rendre impossible le minage par CPU. Du matériel spécialisé fit alors son apparition : les ASIC (application specific circuits, des puces spécialisées dans le minage).
  • De nos jours, l’or est très complexe à extraire. Il faut un matériel industriel très coûteux et pour profiter des gisements restants, très difficiles d’accès. Quant à Bitcoin, les mineurs se regroupent désormais en pools (coopératives) et emploient du matériel toujours plus performant.

Vous comprenez désormais mieux en quoi le système du halving de Bitcoin donne au réseau son surnom d’or numérique. C’est ce processus qui raréfie peu à peu la quantité de coins disponibles. Il est donc d’une importance capitale dans la conception du protocole : c’est un événement largement attendu et fêté par de nombreux bitcoineurs en herbe.

L’histoire des halvings de Bitcoin

Durant ses 4 premières années d’existence, la récompense de minage était donc de 50 bitcoins. Le premier halving de Bitcoin réduisit cette quantité à 25 BTC : il eut lieu le 28 novembre 2012. On parle de ces premières années comme de la “période pré-halving”.

  • Récompense de bloc : 50 BTC
  • Nombre de BTC minés : 10,5 millions 
  • Prix bas : 0,06 $
  • Prix haut : 29,6 $

Premier halving de Bitcoin – 2012

À partir du 28 novembre 2012 – au bloc 210 000 – la récompense de bloc passa donc à 25 BTC. Il s’agit du premier halving, et c’est aussi durant cette période que Bitcoin gagne en traction et finit par dépasser le prix symbolique de 1000 dollars.

  • Récompense de bloc : 25 BTC
  • Nombre de BTC minés : 5,25 millions 
  • Prix bas : 12,4 $
  • Prix haut : 1170 $

Deuxième halving de Bitcoin – 2016

Le 9 juillet 2016, la récompense de bloc devint 12,5 BTC. Le marché des cryptomonnaies explose, notamment avec le développement d’Ethereum et des smart contracts. C’est après ce halving que Bitcoin frappe les esprits, en dépassant les 10 000 dollars, puis les 19 400 dollars, avant de s’effondrer.

  • Récompense de bloc : 12,5 BTC
  • Nombre de BTC minés : 2,625 millions 
  • Prix bas : 535 $
  • Prix haut : 19 400 $

Troisième halving de Bitcoin – 2020

Il se produisit le 11 mai 2020 et la récompense de bloc passa alors à 6,25 BTC. Comme lors des halvings précédents, le prix du BTC connu un fort mouvement haussier dans les mois suivants. Une différence est à noter : le prix réalisa un all-time high (ATH) avant le 4ème halving, effectif le 20 avril 2024.

  • Récompense de bloc : 6,25 BTC
  • Nombre de BTC minés : 1,3125 million
  • Prix bas : 8 590 $
  • Prix haut : 73 628 $

Quatrième halving de Bitcoin – 2024

Il a lieu le 20 avril 2024 et la récompense de bloc est ainsi de 3,125 BTC. Nous pouvons alors nous demander quelle sera l’influence de cet événement sur la valeur du BTC.

Le halving a-t-il une influence sur le prix du bitcoin ?

De nombreux analystes ont tenté de répondre à cette question. Cela permettrait notamment d’aider à anticiper les mouvements à moyen terme du prix. L’hypothèse de base est bien entendu que si l’offre se raréfie, et que la demande reste croissante, le halving tire mécaniquement le prix du bitcoin à la hausse.

Il faut aussi noter que les mineurs voient leurs revenus diminuer à chaque halving. Sans appréciation du prix, leur activité peut cesser d’être rentable. Certains mineurs sont donc obligés de débrancher leur matériel et d’attendre une hausse du prix, de rejoindre une pool de minage plus importante, voire de mettre la clé sous la porte.

Le “juste prix du bitcoin” devrait théoriquement couvrir les frais d’utilisation du réseau et permettre aussi aux mineurs de dégager des bénéfices confortables. Dans la pratique, il faut constater que le modèle fonctionne bien, et qu’après chaque halving, le marché connu invariablement une phase haussière.

Voici les cycles de marchés et les différents halvings représentés sur le même graphique :

Bitcoin : prix du BTC et halving
Prix du bitcoin et halvings depuis la création du réseau – Source : Bitbo

Nous noterons que sur chaque cycle, le prix du bitcoin a toujours réalisé un all-time high (représenté par les points rouges) dans les mois suivants le halving, sauf en 2024. L’ATH à 73 738 dollars fut atteint plusieurs semaines avant le halving : certains y verront signe d’un cycle de marché qui sera de plus courte durée; d’autres, au contraire, y voient une vigueur exceptionnelle pour les mois et les années à venir.

Et sur le court terme ?

Le halving ne semble pas avoir d’influence à court terme sur le prix du BTC. On peut cependant décomposer la période entourant un halving en phases grossières :

Bitcoin halving phases - Par Rekt Capital
Halvings et phases de marché de 2015 à 2024 – Par le trader et analyste Rekt Capital

Ainsi, pour les périodes précédentes, l’action du prix du BTC a connu les cycles suivants :

  • Un rally pré-halving, c’est à dire une phase haussière précédent l’événement ;
  • Un retracement pré-halving – une phase baissière, toujours précédent l’événement ;
  • Une période d’accumulation post-halving, où le prix consolide dans une fourchette ;
  • Une phase haussière parabolique d’explosion du prix.

Bien entendu, l’action du prix passée ne présage pas celle à venir. Cependant, nous avons désormais 3 points de données où les résultats observables sont sensiblement les mêmes. Pour l’instant, Bitcoin a effectivement réalisé une phase haussière ces derniers mois, avant de retracer d’environ 18%.

EN Conclusion

Vous savez tout sur le halving de Bitcoin ! Ce mécanisme est fondamental car il détermine l’offre de bitcoins mise en circulation pour une période donnée. Au fur et à mesure du temps, son impact deviendra de plus en plus négligeable. En effet, au-delà d’un certain seuil, les frais de transaction constitueront l’essentiel du revenu des mineurs du réseau Bitcoin.

Lorsque les halvings n’auront qu’un impact infinitésimal sur l’émission monétaire, Bitcoin aura atteint un stade de maturité. L’offre disponible sera totalement plafonnée. Son mécanisme de frais devra alors montrer sa pertinence, pour que les mineurs puissent continuer d’assurer la sécurité du réseau.

Bitcoin a de la valeur car il est rare, et utile. Cette rareté est déterminée par le mécanisme du halving. Cela rend également l’émission monétaire du protocole prévisible, contrairement au paradigme des politiques monétaires actuelles imposées par les banques centrales. L’avenir nous dira si Bitcoin continue de triompher par son adoption et sa valeur croissante suite au halving du 20 avril 2024 !

Pour faire le plein de cryptos, rendez-vous sur Binance, le leader des exchanges. Vous y trouverez toutes les cryptomonnaies les plus connues, ainsi que les projets novateurs présentés sur leur launchpool. Grâce à ce lien affilié, bénéficiez de 10 % de remise sur vos frais de trading et soutenez le travail du JdC
<strong>Inscrivez-vous sur Binance</strong>
Inscrivez-vous sur Binance

L’article Halving de Bitcoin : tout comprendre à l’événement de l’année est apparu en premier sur Journal du Coin.



from Journal du Coin https://ift.tt/DveH6JG
via IFTTT

Post a Comment

Previous Post Next Post